La fabrication des vitraux

Petit village de moins de 600 habitants, dans le département de l'Eure, proche de Vernon et de Giverny (jardins de Claude Monet)
 
Les artistes du village (la fabication des vitraux)





Un abat jour



Passionné par les vitraux et en 1999 après un stage chez un Maître Verrier en Dordogne, le départ est donné.

Deux méthodes de montage sont utilisées:
- Le montage plomb traditionnel des vitraux d’églises où le verre est découpé, puis relié par un profilé de plomb en forme de H et soudé à chaque intersections.
- Le montage cuivre ou TIFFANY plus léger, du nom du célèbre styliste Louis Confort TIFFANY, pionnier de l’art nouveau (1890 – 1930) avec ses célèbres lampes.
Les pièces de verre sont serties d’un fin ruban de cuivre autocollant et soudées sur toute la longueur d’où sa légèreté, mais un inconvénient, celui de l’étanchéité.


Réalisation de portes, de fenêtres, de fleurs, de blasons de communes, de sujets pour Noël,
de boites à bijoux etc.



Le blason de Tilly



Le verre utilisé est un verre soufflé à la bouche
et teinté dans la masse par adjonction d’oxydes métalliques.
La technique du verre soufflé remonte
à deux mille ans avant notre ère.



Le Canton d'Ecos et ses 23 communes





Copyright © 2014. Toute reproduction partielle ou totale des images et textes de ce site, est interdite sans l'autorisation écrite de ses auteurs.