Le travail de l'osier

Petit village de moins de 600 habitants, dans le département de l'Eure, proche de Vernon et de Giverny (jardins de Claude Monet)
 
Les artistes du village (le travail de l'osier)





Un superbe berceau



C'est vers l'âge de 14 ans que Robert a découvert, la technique de l'osier. En effet, ses parents étaient agriculteurs, et à la ferme, on utilisait beaucoup les paniers en osier.
Que se soit pour la récolte des fruits, le ramassage des oeufs, des pommes de terre... C'était dans des paniers en osier. Bien entendu, il y en avait de différentes tailles et de différentes formes, suivant l'utilisation qu'on en faisait. Comme dans toutes les fermes, il n'était pas question d'acheter, il fallait se débrouiller. C'est donc par nécessité que Robert a appris cette technique.

Cette obligation s'est transformée, au fil du temps, en véritable passion. Et c'est ainsi que Robert s'est mis à réaliser divers objets en osier, de plus en plus complexes. la matière première ne manque pas, puisque des arbres sont plantés au fond du jardin. Il n'y a qu'à se servir au fur et à mesure des besoins.
Directement du producteur au consommateur!
Jamais en manque d'imagination, de nombreux objets ont pu voir le jour grâce aux doigts habiles de Robert. Bon nombre d'entre eux sont même agrémentées de parties en bois plus ou moins importantes selon le cas. Tantôt pour faire une poignée, tantôt un fond, voir même un support pour ajouter un couvercle. Comme ce magnifique panier à linge qui est composé de deux compartiments, un grand en bas pour les vêtements encombrants, surmonté d'un plus petit avec son couvercle, pour les sous vêtements féminins par exemple.

Cette technique nécessite une très grande habileté dans les doigts pour assembler toutes ces branches entre elles, et leur donner une forme régulière et agréable à regarder. Les branches sont coupées au fur et à mesure des besoins. Elles seront tout d'abord débarassées de leur écorse avant d'être assemblées. Les plus grosses servant à fabriquer les renforts, ou poignées. Les plus fines seront tressées entre ces renforts.
L'assemblage est fait avec des branches fraîchement coupées. Le séchage se fera naturellement une fois l'objet terminé. Robert travaille toujours sans plan, ni dessin. Les idées viennent au fur et à mesure de la réalisation de l'objet...

Quelques unes de ses réalisations







Copyright © 2014. Toute reproduction partielle ou totale des images et textes de ce site, est interdite sans l'autorisation écrite de ses auteurs.